Perfect Welding Blog
Smart Technologies

COBOT – QUAND LE SOUDAGE MANUEL NE SUFFIT PLUS

Cobot

Des directives à n’en plus finir. « Règlement » pour la Formule 1, « normes et spécifications » pour les soudeurs. Tout comme le sport automobile, le soudage doit répondre aujourd’hui à des exigences très strictes en termes de qualité et de sécurité. La reproductibilité permanente des soudures et la documentation complète des données de soudage ne constituent plus une exception, mais sont devenues depuis bien longtemps des critères techniques incontournables. Bien souvent, le soudage manuel ne permet pas de répondre à ces exigences. La solution ? L’automatisation, même pour les petites et moyennes entreprises (PME).

Une qualité de soudage constante dès la taille de lot 1

Même si les process de soudage automatisés permettent d’obtenir des résultats nettement plus constants, de nombreuses PME ont encore du mal à franchir le pas. Les coûts d’acquisition élevés pour les robots de soudage et les connaissances professionnelles en programmation nécessaires semblent disproportionnés face aux lots de petite taille. C’est ici que les cellules cobotiques de soudage entrent en jeu. Les mouvements précis de la torche avec une répétabilité au centième de millimètre garantissent des soudures reproductibles à tout moment, même en série si nécessaire. Cette nouvelle génération de process de soudage est commandée par la technologie intelligente de source de courant TPS/i, qui enregistre au besoin l’intégralité des données numériques de soudage. Celles-ci sont ensuite sauvegardées et évaluées par un logiciel innovant de gestion des données.

Pas besoin de se ruiner à engager un programmeur

Simple et intuitive, la programmation d’un cobot de soudage ne nécessite aucune connaissance spécifique des logiciels ou de la programmation. Une rapide formation de quelques heures est presque toujours suffisante. Pour le dire simplement : un cobot se programme en un rien de temps. Une fois que le composant est fixé et que le job de soudage est enregistré, le soudeur appuie sur « Start » et le cobot démarre. La suite est à la portée de n’importe quel apprenti, ou presque : il faut serrer les composants suivants et lancer les autres démarrages. Cette méthode permet aux entreprises de réduire leurs frais de personnel, mais aussi de laisser plus de liberté aux soudeurs professionnels pour se concentrer sur des tâches exigeantes. Le travail devient ainsi nettement plus attractif, ce qui est un avantage non négligeable lorsque l’on cherche à embaucher!

L’opérateur fixe le composant dans la CWC-S

La simulation permet d’éviter les éléments encombrants

Avant de commencer, il est possible de simuler l’intégralité du process de soudage. En mode simulation, la torche se déplace le long de la trajectoire de soudage sans amorcer l’arc électrique. Lorsque le logiciel détecte un élément encombrant, il peut ajuster la trajectoire. On parle d’élément encombrant lorsqu’une tête de torche ou un bras de robot cogne contre le composant et perturbe le tracé correct d’une soudure. Un cobot programmé soude un composant après l’autre, avec la même qualité et à la même vitesse, 24h/24. Même les meilleurs soudeurs ne sont pas capables de garantir une telle constance.

L’opérateur programme le cobot de la CWC-S de Fronius

La simulation permet d’éviter les éléments encombrants

Avant de commencer, il est possible de simuler l’intégralité du process de soudage. En mode simulation, la torche se déplace le long de la trajectoire de soudage sans amorcer l’arc électrique. Lorsque le logiciel détecte un élément encombrant, il peut ajuster la trajectoire. On parle d’élément encombrant lorsqu’une tête de torche ou un bras de robot cogne contre le composant et perturbe le tracé correct d’une soudure. Un cobot programmé soude un composant après l’autre, avec la même qualité et à la même vitesse, 24h/24. Même les meilleurs soudeurs ne sont pas capables de garantir une telle constance.

Programmer et simuler une séquence de soudage

Trouver les bons paramètres de soudage grâce à une application

De nos jours, il existe des outils logiciels intelligents qui aident à trouver facilement les paramètres de soudage adaptés. Ces applications doivent être alimentées progressivement avec des informations concernant le process de soudage, le matériau de base, le type de soudure et le gaz de protection. S’il possède toutes ces données, l’assistant calcule rapidement les paramètres nécessaires pour la tâche en question, sans se tromper.

Les paramètres en un clic grâce à l’application Fronius WeldConnect  

 Une conversion rapide augmente la productivité

Les cobots de soudage sont extrêmement flexibles en termes de taille et de géométrie des composants. Ils sont presque tous conçus de sorte à permettre un changement et un serrage rapides et simples des composants de différentes formes et dimensions. L’opérateur gagne ainsi du temps et augmente son rendement. Des tables de soudage percées et des kits de serrage adaptés simplifient les manipulations. Les cobots sont conçus pour un fonctionnement à une ou plusieurs stations. Ils ne conviennent pas seulement au soudage de petites séries, mais aussi pour la fabrication de pièces volumineuses. Ils sont donc parfaits pour toutes les entreprises qui produisent des composants très variés en petites quantités et qui n’emploient pas de spécialistes de la programmation.

Les cobots de soudage Fronius

Pour que nos cobots soient conformes aux multiples exigences des entreprises métallurgiques, nous en proposons différents modèles : la CWC-D(ouble) est une cellule de soudage cobotisé équipée de deux stations qui permettent d’effectuer le chargement en temps masqué. En d’autres termes, il est possible de serrer le prochain composant alors que la machine est encore en train de souder le précédent, ce qui est particulièrement efficace. En mode de fonctionnement à deux stations, la longueur maximale des composants est égale à un mètre. Vous devez souder des composants mesurant jusqu’à deux mètres de long ? Pas de problème ! En un clic, la paroi de séparation disparaît et voilà, l’installation est prête pour le mode de fonctionnement à une station et peut accueillir des composants plus grands.

La cellule de soudage cobotisé CWC-D permet un fonctionnement à une ou deux stations

Un peu plus petite, la CWC-S(ingle) est uniquement conçue pour un fonctionnement à une station. Équipée d’une unité rotative et d’une contre-poupée, elle offre plus de flexibilité au niveau de la géométrie des composants : avec cet équipement, les clients peuvent réaliser des soudures longitudinales et circulaires. La zone de travail standard mesure 1 500 x 1 000 x 700 mm, ou 860 x 450 mm pour le soudage de composants cylindriques. En plus de l’équipement standard, il est également possible de choisir des packs de démarrage spécifiques, comme une formation aux process, des packs de pièces de rechange, des essais de soudage, l’application WeldConnect ou le logiciel de gestion des données WeldCube.

Cellule de soudage cobotisé Fronius CWC-S, au choix avec ou sans unité rotative

La sécurité est une priorité

Nous accordons une importance absolue à la santé et la sécurité de nos soudeurs. Tous les cobots de soudage Fronius sont équipés de parois pneumatiques anti-éblouissement, de portes coulissantes avec protection oculaire et de systèmes d’extraction des fumées. Ces dispositifs protègent des blessures corporelles, des lésions oculaires et des dommages causés aux voies respiratoires. Avec nos cobots Fronius, nous garantissons donc un soudage non seulement efficace, mais surtout sûr.

Cellule de soudage cobotisé CWC-S, protection anti-éblouissement à fermeture pneumatique, enveloppe avec portes coulissantes latérales

Vous aimerez peut-être aussi

Aucun commentaire

    Écrire un commentaire