Perfect Welding Blog
Welding Academy

Sécurité des structures porteuses : la norme européenne EN 1090

Les entreprises qui fabriquent des structures porteuses en acier et en aluminium pour les mettre en circulation dans l’Union européenne (UE) doivent apposer un marquage CE sur leurs produits. Ce marquage indique si la structure concernée satisfait aux exigences qualité des normes de l’UE. Les structures porteuses peuvent être par exemple des balcons, des balustrades, des garde-corps, des ponts ou des piliers. Pour obtenir le label de qualité, les entreprises de production doivent être certifiées selon la norme européenne (EN) 1090.

Les classes d’exécution EN 1090

Si une entreprise souhaite se faire homologuer selon la norme EN 1090, elle doit avant tout déterminer la classe d’exécution dans laquelle se situera son activité. Le choix de cette Execution Class (EXC) revient au concepteur des structures ou il est prédéterminé par les autorités compétentes. Plus les contraintes exercées sur la structure porteuse sont importantes et plus les conséquences en cas de dommages seront lourdes, plus la classification est élevée. Plus l’EXC est élevée, plus les exigences posées à l’entreprise de production seront strictes.

La norme EN 1090 définit les structures de support comme «un agencement systématique de composants interconnectés qui sont conçus de manière à avoir un certain niveau de capacité de charge et de rigidité».

Les garde-corps font également partie des structures de support et doivent donc être soudés avec une instruction de soudage.

Exigences posées aux entreprises de production selon EN 1090

Les exigences posées par la norme EN 1090 concernent notamment :

  • La qualification des collaborateurs
  • La transparence des processus internes
  • Les contrôles qualité
  • La traçabilité et les rapports
  • Les conditions de stockage des matériaux d’apport et de base pour le soudage

Souder selon la norme EN 1090

Il est particulièrement important de bien choisir les process de soudage ainsi que les paramètres. Selon la norme EN 1090, chaque soudage doit être basé sur un descriptif de mode opératoire de soudage (DMOS), appelé Welding Procedure Specification (WPS).

Les packages WPS de Fronius contiennent des instructions de soudage pour l’utilisation des procédés MIG / MAG et TIG – sur l’acier et les aciers inoxydables.

Comment obtenir un descriptif de soudage conforme à EN 1090 ?

L’entreprise doit déterminer les matériaux à souder et la géométrie des soudures. Pour chacune de ces tâches, il lui faut un DMOS.

Pour établir un DMOS, des pièces d’essai sont soudées sous la surveillance d’un organisme accrédité, puis soumises à un contrôle destructif/non destructif. Une entreprise de production peut mandater elle-même ce contrôle, mais la procédure est alors plus fastidieuse et plus coûteuse. Il existe aussi la possibilité d’utiliser les packs DMOS du fabricant d’installations de soudage.

Une variante avantageuse : les packs DMOS du fabricant d’installations de soudage  

De nombreux fabricants proposent des packs DMOS prêts à l’emploi. En les achetant, les entreprises réduisent non seulement leur charge de travail, mais également les coûts : en moyenne, elles ont besoin de cinq qualifications pour établir les descriptifs des modes opératoires de soudage pour toutes leurs applications. En utilisant des packs DMOS, elles peuvent économiser 85 % des coûts engendrés.

Fronius propose également des packs DMOS comme alternative simple et avantageuse pour fabriquer des structures porteuses sûres et conformes à EN 1090. Pour en savoir plus, consultez le site Internet.

Vous aimerez peut-être aussi

Aucun commentaire

    Écrire un commentaire