Perfect Welding Blog
Inside Perfect Welding

Comment allier soudage et durabilité ?

Nachhaltigkeit

La production industrielle met de plus en plus l’accent sur les comportements durables et l’utilisation raisonnable des ressources et de l’énergie, et ce non seulement au sens des nouvelles législations sur l’énergie et directives concernant l’éco-conception, mais aussi dans une optique de rentabilité et d’amélioration du bilan écologique des entreprises. Cette tendance s’impose comme un élément essentiel de nombreux processus de fabrication, et les techniques de soudage ne font pas exception. Mais à quoi faut-il faire attention ? Quels critères faut-il prendre en compte pour sélectionner le système de soudage le plus durable possible ? Et qu’est-ce qui rend un process de soudage globalement plus durable ?

Quels critères permettent de déterminer la durabilité d’un système de soudage ? Voici les quatre caractéristiques principales qui distinguent un système de soudage durable :

Longévité

La consommation de ressources naturelles telles que l’acier, les produits pétroliers, le plastique on encore l’énergie, est inhérente à toute fabrication, qu’il s’agisse d’une automobile, d’un téléphone portable ou d’un système de soudage. La conclusion en est que plus la durée de vie d’un appareil est longue, moins il faut le remplacer et plus il est durable. Afin de contrôler la fiabilité et la robustesse des systèmes de soudage nouvellement développés, même dans les conditions les plus difficiles, Fronius effectue huit tests de résistance complets. À cet égard, les normes internes sont nettement plus élevées que les valeurs limites exigées par la loi.

La technologie de refroidissement actif a un impact significatif sur la durée de vie de l’électronique de puissance des appareils Fronius. Ces derniers présentent donc une longévité nettement plus importante comparés aux systèmes de soudage refroidis de façon passive.

Possibilité de réparation

La longévité va de pair avec la réparation. À ce sujet, la directive relative à l’éco-conception établit des exigences applicables au matériel de soudage, que Fronius met déjà en œuvre. De plus, tous les appareils peuvent être ouverts et réparés de manière pratique avec des outils courants. À cela s’ajoute un concept de service qui permet de remplacer facilement les différents composants.

Avec 34 filiales ainsi que des centres de réparation, des Fronius Service Partner certifiés et des représentants dans plus de 60 pays, l’entreprise est en mesure de garantir au monde entier une remise en état rapide, une maintenance professionnelle et un calibrage adapté.

Les collaboratrices et collaborateurs du centre de réparation international de Steinhaus, en Autriche, s’adonnent chaque jour à la recherche d’erreurs. Le plus ancien système de soudage à avoir pu être réparé à ce jour est un Fronius Primus 200 datant de 1978 (42 ans).

Possibilité de recyclage

La réflexion autour du recyclage débute dès le développement d’un système de soudage, car il faut penser à la façon dont le matériau sera éliminé dès sa sélection. S’il n’y a pas de risque d’altération de la qualité, des matériaux recyclés sont utilisés. Mais le principe de base reste le même : réparer avant de recycler.

Multifonctionnalité

Les systèmes de soudage multiprocédés sont de véritables champions en matière d’économie : un appareil peut, en général, couvrir tous les besoins en process de soudage, qu’il s’agisse de soudage TIG, de soudage manuel à l’électrode enrobée ou de soudage MIG/MAG, et il n’est donc plus nécessaire d’en posséder plusieurs. Ainsi, l’utilisation de systèmes multiprocédés comme le Fronius iWave Multiprocess PRO permet d’économiser des ressources. Il faut cependant s’assurer que tous les process de soudage soient disponibles sans restriction.

Qu’est-ce qui rend un process de soudage durable ?

Utiliser un système de soudage réparable, recyclable et disposant d’une longue durée de vie, contribue de manière significative au développement de la durabilité, mais cela ne suffit pas. En réalité, le résultat est primordial en matière de soudage : il s’agit d’obtenir la meilleure soudure possible en un minimum de temps et en consommant le moins d’énergie et de matériel possible. Comme tout processus industriel, le soudage à l’arc a une empreinte écologique, et il convient de maintenir cette dernière au niveau le plus bas possible.

Technologie d’onduleur : réduire sa consommation d’énergie

Fronius est la première entreprise au monde à avoir intégré des onduleurs à transistor dans ses systèmes de soudage, et elle a continué à les développer depuis. Cela a représenté une révolution en matière d’assemblage, car les appareils étant plus compacts et plus légers, la consommation d’énergie était réduite d’un tiers et l’utilisation de matériaux d’environ 80 %. Ils sont également plus mobiles et il est plus aisé de les déplacer.

La vitesse compte

Les systèmes de soudage développés chez Fronius sont conçus pour souder le plus rapidement possible avec une qualité optimale. Cela permet d’économiser du temps, de l’argent et des matières premières. En effet, travailler le plus possible avec un seul système de soudage permet à l’entreprise d’acheter moins de nouveaux appareils. Il est parfois possible d’économiser des cellules de production complètes de cette manière.

Savoir par où commencer en matière de gestion des données numériques

Plus on en sait sur un process de soudage, plus il peut être conçu de façon efficace et durable, particulièrement en matière de productivité, de consommation de matériel et de durée de processus. La documentation et l’analyse numérique de données de soudage, avec Fronius WeldCube par exemple, permet d’optimiser le fonctionnement des systèmes de soudage pour qu’ils soient économes en ressources.

Éviter les projections de soudure

Les projections de soudure constituent des pertes de matériaux d’apport et d’énergie. Elles entraînent ensuite des retouches qui font perdre du temps comme de l’argent. Afin de réduire la quantité de projections, voici quelques règles : il faut manipuler correctement le système de soudage et choisir les réglages les mieux adaptés. Le résultat se trouve également amélioré lorsqu’une préparation adéquate du matériel a été effectuée. Il est possible d’obtenir d’excellents résultats avec des process de soudage à faibles projections (jusqu’à 75 % de réduction) spécialement conçus.

Santé et sécurité

Les process de soudage sont véritablement durables lorsqu’ils garantissent une sécurité maximale et une protection élevée de la santé de leurs utilisatrices et utilisateurs. À cet égard, l’accent est mis sur la protection contre les fumées de soudage, les rayons UV et l’éblouissement des yeux, mais aussi contre la chaleur et les flammes. La conception ergonomique des torches de soudage est également déterminante, car elle prévient les problèmes de posture et la fatigue.

Pour se protéger des gaz nocifs, il existe par exemple des appareils mobiles de filtration de l’air, des torches aspirantes et des systèmes de casque à apport d’air frais. Les casques de soudage protègent les yeux des éblouissements ainsi que des rayons UV et de la chaleur. En outre, des vêtements de protection fonctionnels et de qualité, y compris des chaussures de sécurité et des gants de soudage, protègent des températures élevées et des projections de soudure.

Et voici un petit conseil supplémentaire :

Lors de l’achat de matériau d’apport, demandez si celui-ci est recyclé. Pourquoi ? La production d’acier avec un taux de recyclage élevé nécessite jusqu’à cinq fois moins de ressources que la production directe à partir de minerai.

Suivez l’actualité ! De nouveaux articles sur la « durabilité du soudage » seront bientôt disponibles.

Informations complémentaires :

La durabilité chez Fronius : que faisons-nous ?

Vous aimerez peut-être aussi

Aucun commentaire

    Écrire un commentaire